Conditionnement physique

Une personne qui possède une littératie physique n'est pas forcément active physiquement, et vice versa. Une personne peut être en forme sans nécessairement posséder de la littératie physique; inversement, une personne qui possède une littératie physique peut décider de ne pas être active.

C'est pourquoi les questions qui vise à évaluer la condition physique générale ne sont pas prise en considération pour la note relative à la littératie physique. Cela ne signifie toutefois pas que la condition physique n'est pas importante; la littératie physique et la condition physique sont tout simplement distincts. Il est important de bien comprendre la littératie physique et la condition physique pour assurer la santé de tous les enfants.

Conjuguée aux outils PLAY, la note attribuée à la condition physique permet de déterminer facilement si le niveau d'habileté de l'enfant l'empêche d'être actif physiquement. Ainsi, elle aide à savoir si l'enfant devrait être plus actif et développer un certain nombre ou l'ensemble des aspects de sa condition physique.

La condition physique comporte divers aspects liés à la santé : la santé cardiovasculaire (cœur et système sanguin en bonne santé); la force (force maximale) et l'endurance (grand nombre de contractions répétées); souplesse (amplitude de mouvement des articulations); la composition du corps (os, musculature, masse adipeuse, etc.).

Pour certaines personnes (tant chez les enfants que chez les adultes), les lacunes qu'elles présentent relativement à ces aspects de la condition physique les empêchent de participer à des activités physiques.

Échauffement

Au Canada, le sport c'est pour la vie (ACSV) a mis sur pied un programme d'échauffement simple pour les enfants qui font de l'activité physique. Le programme renferme plusieurs mouvements dynamiques qui visent à améliorer la littératie physique de l'enfant tout en préparant le corps à l'effort.

Le programme d'échauffement visant à améliorer la littératie physique s'adresse à trois groupes d'âge (7 et 8 ans; 9 et 10 ans; 11 ans et plus) et prévoit des activités et des consignes propres à chacun.

L'échauffement devrait durer entre 15 et 20 minutes. Il a pour but précis d'améliorer la littératie physique et de réduire les risques de blessure pendant l'activité.

Consultez le programme d'échauffement visant à améliorer la littératie physique, qui présente des façons de développer l'agilité et l'aptitude à la course :

www.physicalliteracy.ca/move-prep (en anglais seulement)